mardi 12 décembre 2017
Achat BTC
Accueil / Actualités / La Bitcoin Foundation émet un avertissement contre 2 sites clones

La Bitcoin Foundation émet un avertissement contre 2 sites clones

Auteur :

La Bitcoin Foundation vient de publier un communiqué de presse officiel sur son site internet au sujet de deux sites internet qui se font passer pour l’association. Bitcompensation.com et Bitsecuretransfer.com sont deux sites clones qui cherchent à escroquer les propriétaires de Bitcoins par un moyen assez sophistiqué. Il faut cependant reconnaître que les sites clones sont très sommaires, et que l’anglais utilisé est quelque peu approximatif.

La Bitcoin Foundation victime de sites clones

La Bitcoin Foundation victime de sites clones

Principe de l’escroquerie

Les visiteurs de ces sites internet se voient demandé leur adresse Bitcoin pour recevoir un cadeau (ou une compensation pour les pertes occasionnées par la chute du cours du Bitcoin). Une fois que l’utilisateur l’a rentré, on lui propose ensuite gentiment un cadeau de plusieurs dizaines de Bitcoins.

Pour les récupérer, le site propose ensuite de se connecter sur un faux site de blockchain (attention, l’URL est blockchcain.info, avec un « c » supplémentaire) où celui-ci rentrera son mot de passe. Le tour est joué, les fraudeurs ont ainsi récupéré facilement les coordonnées de votre compte. Ils peuvent ensuite rapidement le vider et disparaître de manière totalement anonyme avec votre argent.

Faux site Blockchain.info

Faux site Blockchain.info (ici : blockchcain.info)

Vrai site Blockchain.info

Vrai site Blockchain.info

L’enjeu autour de l’anonymat des transactions

Si les transferts en argent réel d’un compte bancaire à un autre laissent des traces, on sait tous que les transactions en Bitcoin sont totalement anonymes. Ainsi, il devient beaucoup plus aisé pour des hackers d’escroquer des utilisateurs et de disparaître ensuite avec leur argent. Ce n’est pas la première fois que des hackers s’en prennent à une copie du site de la Bitcoin Foundation. Il y a quelques mois, c’est aussi le site d’informations américain Coindesk qui a été victime de phishing, dont le but était de faire télécharger un logiciel espion aux lecteurs.