samedi 25 mars 2017
Achetez du Bitcoin
Accueil / Actualités / Le gouvernement US pointe le risque de la Chine

Le gouvernement US pointe le risque de la Chine

Auteur :

Dans un rapport du gouvernement américain publié il y a deux jours, la conclusion est sévère : Si la Chine continue de restreindre l’accès au Bitcoin, l’industrie globale risque d’être déstabilisée. De manière intéressante, le rapport souligne également la distinction entre les différentes mesures des gouvernements à travers le monde : certains se contentent de « chercher une solution pour surveiller et réguler le Bitcoin, sans en contraindre l’accès », tandis que d’autres vont réprimer l’usage. Et à ce jeu, c’est la Chine qui mène le jeu.

De plus, le rapport mentionne que c’est finalement Hong Kong le gagnant de cette répression. Avec un environnement très favorable aux start-ups, de nombreuses sociétés chinoises imaginent déjà déménager dans la ville pour avoir plus de libertés.

Rapport US : Chine, un risque pour le Bitcoin

La Chine, un risque pour l’environnement Bitcoin ?

La Chine pourrait nuire à l’environnement mondial du Bitcoin

Rappelons que ces dernières semaines, les plus grandes banques (Bank of China, ICBC, CMB…) ont été obligées de fermer les comptes des plateformes d’échanges de Bitcoins. En protestation, les fondateurs des 5 plus grandes plateformes de la région (OKCoin, BTC China…) ont décidé d’annuler leur participation au Bitcoin Global Summit qui s’est tenu à Beijing. Finalement, cette conférence a elle même été censurée par le gouvernement qui n’a souhaité aucune couverture médiatique. Pourquoi de telles mesures ? Le Parti Communiste Chinois voit dans le Bitcoin un risque pour son économie, notamment du fait qu’il ne parvienne pas à contrôler les flux financiers.

 

“If Chinese regulators successfully prevent Chinese users from accessing bitcoin, the global bitcoin market will face continued price declines, significantly decreased trading volumes and threats to its legitimacy.”

– Rapport US

Même si la Chine ne représente qu’environ 7% des volumes en Bitcoins, son impact sur le cours de la devise électronique est indéniable : l’année passée, c’est justement le pays qui a poussé le cours à des niveaux records (le top a été atteint en novembre 2013, 1.163$). Cette année, c’est aussi lui qui pousse le cours à la baisse, avec actuellement un prix autour des 400$. Retrouvez le cours du Bitcoin en direct sur notre site.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*