vendredi 28 avril 2017
Achetez du Bitcoin
Accueil / Actualités / Silk Road 2.0 a été fermé par le FBI

Silk Road 2.0 a été fermé par le FBI

Auteur :

Il y a plus d’une année, le scandale de Silk Road avait ébranlé l’univers Bitcoin. Il s’agissait d’une place d’échange entre particuliers qui pouvaient échanger tous types de produits de manière entièrement anonyme en payant discrètement avec la devise électronique. Malheureusement, les dealers de drogues et les trafiquants d’armes en avaient fait leur quotidien, ce que le FBI a finalement réussi à stopper après de long mois en octobre 2013.

Silk Road 2.0 fermé

Silk Road 2.0 fermé

Blake Benthall était derrière Silk Road 2.0

Le procès du fondateur Ross Ulbricht qui a été repoussé à début 2015 n’a cependant pas découragé un autre génie de l’informatique qui a lancé la version 2.0 de Silk Road un mois après la fermeture du premier site, en novembre 2013. L’idée était toujours la même, fournir une place d’échange qui permettrait d’échanger en tout anonymat des produits. Encore une fois, c’est la drogue qui a été la plus populaire, et c’est donc le FBI qui s’est chargé du cas. Aujourd’hui, les services de renseignements américains ont annoncé avoir arrêté le fondateur de Silk Road 2.0, qui était plus connu sous le nom de Defcon. Il s’agit de Blake Benthall, un jeune de 26 ans domicilié à San Francisco. Par la même occasion, la plateforme Silk Road 2.0 a été saisie par le FBI, elle n’était donc plus accessible. Le site aura donc été en ligne pendant presque une année.

Selon le communiqué du FBI, ce seraient quand même plus de 150.000 acheteurs et vendeurs qui se seraient retrouvés sur la plateforme, permettant de blanchir des millions de dollars. La plateforme aurait générée elle plus de 8 millions de dollars par mois.

Par la même occasion, le FBI aurait également permis de démasquer un grand centre de distribution de drogues en Irlande. Deux trentenaires auraient été arrêtés, avec l’équivalent de 200.000 euros de drogue. La fermeture de Silk Road 2.0 ferait partie selon certaines sources d’une stratégie plus globale qui consisterait à fermer toute une série de places d’échanges et blogs obscures dans les 24 prochaines heures. Pour le moment, le grand concurrent de Silk Road 2.0 baptisé Agora était toujours accessible, tout comme OpenBazaar, qui a lui tweeté un message qui laisse songeur…

Source

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*