mercredi 11 décembre 2019
Achat BTC
Accueil / Actualités / Equateur : Le parlement interdit le Bitcoin, veut lancer sa propre devise

Equateur : Le parlement interdit le Bitcoin, veut lancer sa propre devise

Auteur :

L’Assemblée Nationale Équatorienne vient de voter pour l’interdiction du Bitcoin et des autres crypto-monnaies dans le pays. Par la même occasion, le parlement annonce vouloir lancer dans les mois qui viennent une nouvelle devise électronique, entièrement contrôlée par le gouvernement. Il faut savoir que le pays ne dispose pas d’une devise propre, puisqu’elle utilise l’US Dollar comme monnaie de référence.

L'Equateur interdit le Bitcoin

L’Equateur interdit le Bitcoin, veut lancer sa propre devise

En lançant une nouvelle monnaie électronique, l’Equateur pourrait ainsi surveiller de près les mouvements d’argent, ce qui lui échappe actuellement. La Banque Centrale Équatorienne se chargera d’intégrer la devise dans le système monétaire, tandis que le parlement surveillera la devise. Le parlement se justifie qu’une telle mesure pourrait bénéficier aux habitants qui pourraient stocker en toute sécurité leur argent. Rappelons que le Bitcoin est très populaire en Amérique Latine, et notamment en Argentine : les habitants considèrent la devise électronique comme moins risquée que leur peso, qui continue d’être dévalué…

Equateur, le premier Etat à avoir une devise électronique

La Comunidad Bitcoin Ecuador a directement répondu à cette nouvelle en souhaitant que la nouvelle crypto-monnaie réponde aux mêmes normes que le Bitcoin et notamment sur la transparence du système. Avec cette interdiction, tout l’écosystème Bitcoin va se voir anéantir : BitPagos, une sorte de PayPal pour Bitcoin qui venait de lever 600.000$ pour se développer en Amérique Latine avait des ambitions en Equateur, en vain.