mardi 22 septembre 2020
Achat BTC
Accueil / Actualités / L’Italie réfléchit à une régulation sur le Bitcoin

L’Italie réfléchit à une régulation sur le Bitcoin

Auteur :

Trois institutions italiennes ont émis ces derniers jours de nouveaux avertissements quant  à l’utilisation du Bitcoin. Ou plutôt, ce n’est pas tant la devise électronique qui pose problème, mais c’est davantage l’ambiguïté autour des crypto-monnaies qui embête de nombreux officiels.

Bitcoin : Régulation en Italie

Le procureur général de Rome, Luigi Ciampoli s’inquiète lui de l’utilisation du Bitcoin pour le blanchiment d’argent ou la mafia. Il demande ainsi une régulation qui permettrait aux autorités de suivre la trace de quiconque est impliqué dans les monnaies électroniques. Il a également rajouté que le « système [Bitcoin] a son charme », reconnaissant ainsi son aspect simplificateur au niveau des transactions.

Trois institutions demandent une régulation pour le Bitcoin

La Banque d’Italie prévient elle aussi des activités illicites qui peuvent être financées par le Bitcoin. Quand on sait que 35% du PIB italien est contrôlé par la mafia, il est compréhensible de voir les institutions financières du pays s’inquiéter de l’anonymat des transactions. Par conséquent, la Banque du pays a demandé aux services de renseignement financiers (FIU) se mener un audit pour mesurer l’impact du Bitcoin sur les activités illicites.

Dernière institution à demander une régulation pour le Bitcoin, la Garde des Finances, l’équivalent de notre AMF française… Le Colonel Albert Reda a rajouté que la forte volatilité du Bitcoin posait un sérieux problème pour les investisseurs qui veulent surfer sur la popularité de la devise pour acheter du Bitcoin. C’est d’ailleurs l’un des points qui a été abordé lors du dernier avertissement lancé par l’AMF.

Rappelons qu’en Italie, une branche de la Bitcoin Foundation a été ouverte.