vendredi 18 octobre 2019
Achat BTC
Accueil / Actualités / Overstock investit 5M$ dans la technologie Blockchain

Overstock investit 5M$ dans la technologie Blockchain

Auteur :

La chaîne de blocs (ou « Blockchain » en anglais) est le système qui permet d’enregistrer de manière décentralisée toutes les transactions réalisées en Bitcoin à travers le monde. Et c’est justement cette technologie qui suscite de l’intérêt de la part des investisseurs, encore davantage que le Bitcoin en lui-même. En l’occurrence, Orange a annoncé il y a quelques jours vouloir investir dans des start-ups autour de la technologie, au même titre que Overstock qui vient d’investir 5m$ dans Peernova.

Overstock investit dans Peernova

Overstock investit dans Peernova

Overstock croit à la décentralisation

Le géant américain du e-commerce, qui a aussi été l’un des premiers à s’ouvrir au paiement en Bitcoin vient donc compléter un premier tour de table où Peernova avait levé 8.6 millions de dollars. Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’affaire, la société a été créée en fusionnant le fournisseur de cloud mining CloudHasing avec HighBitcoin, un spécialiste du design de hardware ASIC. Le premier est actuellement très critiqué sur internet (il a d’ailleurs fermé ses portes), tandis que le deuxième est en stand-by. L’objectif de cette nouvelle levée de fonds par Overstock reste le même pour Peernoa : s’écarter encore davantage du minage pour se concentrer sur la technologie. Il semblerait que c’est surtout sur une équipe talentueuse que Overstock investit avant d’investir sur le projet en lui-même.

C’est le premier investissement direct de Overstock dans une société Bitcoin, et la première a eu l’aval de tout son board pour valider la procédure. Mais ce n’est certainement pas le dernier investissement puisque Overstock croit fondamentalement dans le paiement décentralisé. Il avait d’ailleurs annoncé en 2014 lancer une bourse décentralisée baptisée Medici, qui est toujours en cours de développement en interne. Ce dernier a notamment été ralenti par le départ des deux chefs du projets, partis pour créer leur plateforme Symbiont.